Accueil  >  Disciplines

Il permet de faire découvrir le ski nautique et les plaisirs de la glisse aux plus jeunes, d’une manière ludique et sans risque.

Une petite embarcation avec un moteur de dix chevaux, une barre perpendiculaire au bateau où se tient l’enfant, des skis reliés entre eux et maintenus à l’avant par le moniteur (grâce à un système de corde reliée à une poulie) pour maintenir l’équilibre de l’enfant.

Venez participer lors d'un des dates du Baby Ski Tour...

=> Découvrir les dates

Lire la suite...
 

Le slalom est la discipline la plus pratiquée en compétition. Le compétiteur doit contourner un slalom de 6 bouées réparties à 11,50 m de part et d’autre du chenal de passage du bateau. Si le skieur réussi son passage, on augmente la vitesse du bateau – jusqu’à 58 km/h pour les hommes et 55 pour les femmes. Lorsque le skieur a atteint la vitesse maximale autorisée, on augmente la difficulté en raccourcissant la corde.

Le vainqueur est celui qui aura contourné le maximum de bouées avec la corde la plus courte ou la vitesse la plus élevée.

Lire la suite...
 

figures01Le but du ski de figures est de réaliser le plus grand nombre de figures en 2 parcours de 20 secondes chacun. Les figures sont cotées en fonction de leur difficulté et le vainqueur est donc celui qui totalise le plus grand nombre de points. Les compétiteurs font généralement un passage corde en main et un second corde aux pieds, sans répéter la même figure et en indiquant à l’avance au jury l’enchaînement qu’ils vont réaliser.

Lors de l’exécution de figures corde aux pieds, un système permet de décrocher la corde en cas de chute.Le ski de figures est beaucoup plus court et plus large que celui de slalom ; sans dérive il permet de mieux tourner.

Lire la suite...
 

Sans doute la discipline la plus spectaculaire, le saut à ski exige sang froid, équilibre et maîtrise technique.

 La vitesse d’arrivée sur le tremplin, l’impulsion et la position durant la phase d’envol conditionnent la performance. Chaque skieur dispose de 3 essais, seul le meilleur saut compte pour le classement, mais le skieur ne doit pas chuter à l’arrivée pour que le saut soit mesuré. 

Le vainqueur est celui qui se pose le plus loin évidemment. Les skis sont plus larges et plus longs et les dérives sont conçues pour le passage sur le tremplin.

Lire la suite...
 

Le wakeboard (de l'anglais wake, sillage, et board, planche) est un sport nautique qui surgit au début des années 80 après l'avènement du skiboard (qui est désormais le snowboard) à partir d'une combinaison de techniques de ski nautique, de snowboard et suf
Le pratiquant de wakeboard est appelé wakeboarder (anglais), ou « wakeboardeur » (francisé), ou encore rider (se dit d'un pratiquant de sport de glisse).

Le  rider  est tracté par un bateau à l'aide d'une corde munie d'un palonnier et utilise une planche ressemblant à un surf ou snowboard. Il profite de la vague créée par le sillage pour sauter de part et d'autre de ce dernier et faire différentes figures - sauts périlleux, rotations, grabs - qui s'inspirent de sports comme le snowboard, le surf, le skateboard, etc.

 

Lire la suite...
 

A_Laffosse_Wsk8_web1Dérivée du wakeboard et du skateboard, cette discipline qui fait de plus en plus d’émules se pratique sur une planche sans fixation qui est plus petite que le wakeboard et possède un revêtement spécial qui permet aux riders de bien adhérer à celle-ci.
 

Le rider peut être tracté par un bateau, un téléski ou encore un jet ski.


Les figures en wakeskate sont techniques et plus difficiles à réaliser qu’en wakeboard.

Lire la suite...
 

Dylan_10La discipline qui permet d’obtenir les sensations de glisse et de vitesse les plus extrêmes (vitesse comprise entre 65 et 75 km/h) sur des plans d’eau lisses, mais cette spécialité est peu pratiquée surtout à cause des chutes qui peuvent être rudes.

En compétition, on retrouve les  trois disciplines phares du ski classique : slalom, figures et saut. En slalom, le but est de traverser le plus de fois possible le sillage du bateau, sur un pied si possible car cela rapporte plus de points, durant deux parcours de 15 secondes. En figures, le principe est le même qu’en ski classique mais les figures sont adaptées au barefoot.

 

Le skieur dispose de deux fois 15 secondes pour réaliser le plus de figures possibles, surtout des rotations sur le dos, sur un pied ou deux, en corde au pied ou en passant la jambe par-dessus celle-ci, tout dépend du niveau des compétiteurs.

Lire la suite...
 

Principe :
Le ski nautique Handi a les mêmes disciplines que le ski classique. Saut, slalom, figures et combiné : la pratique est adaptée à chacun selon son handicap et les meilleurs se mesurent dans les différents Championnats Handiski.

Matériel :
Les skis sont adaptés en longueur et/ou en largeur et des sièges sont confectionnés selon la morphologie du pratiquant. On utilise le kneeboard (planche ovale) sur lequel le skieur est maintenu par un harnais.

 

wakeski01Le wakeski, savant mélange de ski nautique et de wakeboard, est la nouvelle discipline des sports nautique.

 

Pratique non encore actuellement reconnue comme discipline sportive par le ministère et donc non couverte par  la licence FFSNW

 

Partenaires

logo_ffsnw

Logo_region_RHA
portail_benevoles_RHA
Logo_rhonealpes_tv
visuel_carte_Mra
logo_ministere_des_sports

     logo crosRA
cnds

        logo handisportRA
logo_metro_sport